Société incivile

Posté par infodujour le 16 juin 2007

Des gens qui se promènent, qui parlent entre eux, qui ont l’air bien, heureux, agréables.
Soudain ils se transforment en bête, en animal agressif.

Non ce n’est pas le début d’un film d’horreur avec des loups garous un soir de pleine lune !

C’est simplement le quotidien des transports publics, le quotidien dans les lieux publics ou les établissements scolaires.
Les notions essentiels de la vie en sociéte, les valeurs de base n’existent plus, ont disparu par manque de transmission. Parce qu’il est plus facile de mépriser, d’agresser que d’être aimable, au service des autres ou de respecter autrui.
« Bonjour », « Aurevoir », « Merci », « Excusez-moi » sont des mots désuets voir vulgaires.
Laisser la place à une personne agée ou à une femme enceinte dans les transports, respecter le professeur en classe ou les adultes en général, accepter la différence … voilà des notions qui ne font pas recette. Il est plus simple de se comporter comme un animal en insultant, en agressant, en ignorant.

Pourtant, il suffirait de peu pour que notre société devienne vivable pour tous. Peut être que je viens d’un autre temps où on apprenait aux enfants les « bonnes manières » et le respect des adultes. Je n’ai pas l’impression que ce soit si loin pourtant !!

Je ne suis pas fataliste et je ne crois pas qu’il soit trop tard. A nous, les parents de reprendre les choses en main et de réapprendre à nos enfants les valeurs d’une vie en société respectueuse des autres.
La vie en sera plus facile et plus tolérante…

Publié dans CULTURE, SOCIETE, VIOLENCE | Pas de Commentaire »

Rapports police – citoyens

Posté par infodujour le 16 juin 2007

Un rapport demandé par le ministère de l’intérieur en début d’année 2007 sur les « rapports » entre la police et les citoyens dans le département 93 a proclamé que ceux-ci étaient mauvias.
Cela ne m’étonne guère compte tenu du type de contact existant entre la police et un nombre important de citoyens délinquants. Exemple.

Prenons un des départements français où le taux de délinquance ou de délits est le plus fort. Dans ce même département, le taux d’arrestation est donc plus élevé et les « rapports » avec la police sont de type « répressif » par voie de conséquence. Quand la police appréhende un citoyen qui commet un délit, la relation est obligatoirement un rapport de force puisque un acteur fait respecter les lois et un autre acteur est suspecté de les avoir détournées.
Donc, en quoi est-ce étonnant que cette étude démontre que les rapports entre la police et les citoyens de ce département soient mauvais ?

Prenons un autre exemple. Un département où le taux de délinquance et de délit est faible. Les citoyens ont une image de la police toute différente. La police représente au contraire la sécurité pour les personnes et les biens, les moyens d’aide éventuelle. En aucun cas la répression.

Il faut rester prudent avec ces informations sorties de leur contexte.

Le vrai risque reste la dérive vers la violence de la police ou des délinquants, le manque de respect envers la personne que ce soit de la part de la police ou du délinquant. Le risque ou le malaise n’est pas de savoir que les délinquants n’apprécient pas la police.

Publié dans POLITIQUE, SOCIETE, VIOLENCE | Pas de Commentaire »

Violence et relation fille / garçon

Posté par infodujour le 24 avril 2007

J’ai vu un reportage sur le jugement d’un jeune qui avait violé une fille. Le mec avait 15-16 ans à l’époque et la fille 14. Le mec et ses copains harcelaient les filles à l’école avec des mains baladeuses et des trucs du genre « je baisse le pantalon des filles au milieu de la cour ». Donc punition au collège… On voit le genre de petits malins sans respect. Ca les amuse et n’imagine pas un instant que les filles peuvent ne pas apprécier.

Le mec en question remarque la fille et lui propose plusieurs fois de l’embrasser et de sortir avec lui. Elle refuse. Il l’attend en bas de son immeuble et là devient plus insistant… il la viole. La fille ne dit rien car tétanisée et terrorisée même si elle le repousse mais il les plus grand et plus fort qu’elle. Et elle a honte.

Mais le plus terrible dans cette histoire, c’est que lors du procès le mec n’a pas compris pourquoi il était là. Pour lui, elle voulait bien puisqu’elle n’a pas crié et ne l’a pas frappé. Lui a oublié, c’était juste « un petit coup vite fait ». Elle est traumatisée. Il est condamné à 5 ans de prison dont 3 avec sursis et suivi psychologique obligatoire.

Mais il n’a pas compris… Et c’est cela qui est horrible. Comment les relations fille/garçon en sont-elles devenues à ce stade ? Quel manque de respect envers l’autre ? Quel mépris pour la femme ?

Publié dans EDUCATION, SOCIETE, VIOLENCE | 2 Commentaires »

Quand la réalité dépasse la fiction dans la démence

Posté par infodujour le 17 avril 2007

Quel démon a habité ces jeunes être au point de susciter ces actes de barbarie ?

Des dizaines de jeunes vies se sont éteintes au nom de quoi … Au nom de la violence pure, de l’ignorance aveugle et de l’idiotie dans son plus simple appareil. Pour rien…

De l’écoeurement, de l’incompréhension, de la révolte. Personne ne peut comprendre, excuser ou pardonner cela.

Mais que faut-il faire ? Comment prévenir ces actes dignes d’une autre époque ? Qu’avons-nous raté, nous parents inattentifs, indignes et irresponsables ? Nous posons-nous les bonnes questions ? Qu’attendent nos enfants de nous, de la société que nous leur avons construite ?

Quand je vois ce résultat, je me dis que nous sommes passés à côté de tout !! Quel désespoir …

Publié dans SOCIETE, VIOLENCE | 1 Commentaire »

 

33 hectares d'espace nature... |
gothique not sataniste! |
Le Grand Défouloir |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | coup de griffe,coup de sang
| La vie elle belle
| RETOUR CARTOUCHES VIDES